Currently set to Index
Currently set to Follow

L’acteur incontournable sur le marché immobilier des rez-de-chaussée pour les particuliers et les professionnels, entre Paris et Lyon, depuis 2009.

immeuble Tag

Avec des préjugés souvent mal fondés : vous pouvez passer sur des perles rares. Oui : des parles rares ! Logement atypique de par sa disposition, il séduit de nombreuses personnes ! Quels sont les préjugés sur les rez-de-chaussée ? Voici les préjugés principaux du rez-de-chaussée : « Plus difficile de revendre un Rez-de-chaussée » Tous les goûts sont dans la nature ! Et votre rez-de-chaussée fera succomber celui qui verra en lui la perle rare. Il n’y a donc aucune difficulté à revendre un rez-de-chaussée et particulièrement à Paris ! Cependant, veillez à être

Protéger son intimité lorsqu’on possède un jardin au rez-de-chaussée est primordial. Les passants ont la fâcheuse habitude
de regarder ce qu’il se passe chez vous et cela peut déranger de nombreux habitants. Alors comment profiter de son coin
de paradis en toute sérénité ? Pour protéger les vues en hauteur, Rez-de-chaussée.com a sélectionné pour vous une multitude de solutions : simples ou plus élaborées, mais toujours d’une très grande efficacité !

Les charges de copropriété au rez-de-chaussée ! Au sein d’une copropriété, chacun doit participer aux dépenses
communes liées à l’entretien, à l’administration et à l’amélioration de l’immeuble. Ces charges sont catégorisées et nécessitent
de faire l’objet d’une attention particulière en amont de l’acquisition d’un bien immobilier.

Dans certains immeubles, des parties communes sont inoccupées : terrasse, toilette, cagibi, cave, etc. Ainsi, ces pièces peuvent trouver une seconde vie avec un propriétaire soucieux de vouloir les revitaliser ! Mais la question est la suivant : Comment s'y prendre pour acheter des parties communes ?   Quelle est la procédure pour acheter des parties communes ? Contacter de syndic de copropriété : Lorsqu’il s’agit de la vente des parties communes, le syndic de copropriété doit réunir l’assemblée générale des copropriétaires en plus de la réunion annuelle obligatoire.