fbpx

L’acteur incontournable sur le marché immobilier des rez-de-chaussée pour les particuliers et les professionnels, entre Paris et Lyon, depuis 2009.

Blog

Bien choisir ses fenêtre en rez-de-chaussée

Comment bien choisir ses fenêtres en rez-de-chausssée ?

Que cela soit pour du neuf ou de la rénovation, bien choisir ses fenêtres est un point fondamental pour des aspects de confort et
de sécurité. 3 points essentiels  : le choix des matériaux, le choix du vitrage et les types d’ouvertures. Voici quelques conseils.

Le choix des matériaux pour choisir ses fenêtres

Les 3 matériaux principaux utilisés pour l’encadrement des fenêtres sont le bois, le PVC et l’aluminium.

Chacun possède ses propres caractéristiques. Tout d’abord vous avez le PVC qui fait partie des matériaux les plus résistants et
nécessitant le moins d’entretien. Il possède par ailleurs une excellente isolation acoustique et thermique mais son aspect
plastique pourrait montrer un manque de robustesse. Il ne sera également pas adapté aux fenêtres de grande taille et le choix des
coloris reste assez limité.

L’aluminium, à la fois chic et moderne, est un matériau très en vogue possédant une très bonne résistance. Ce côté chic se
ressentira par ailleurs au niveau du prix qui reste relativement élevé par rapport à d’autres matériaux tels que le PVC. Il pourra,
contrairement au PVC, être adapté aux grandes fenêtres du fait de sa rigidité. Anciennement critiqué pour sa conductivité
thermique
, il est aujourd’hui très performant si couplé à un système de pont thermique.

Et enfin le bois, réputé pour sa faible conductivité, reste une valeur sûre en termes d’isolation thermique. Il conviendra à tous les
intérieurs car très personnalisable. Il a l’avantage d’être un matériau écologique mais il exige cependant un entretien
permanent contrairement au PVC et à l’aluminium.

Il existe désormais des fenêtres mixtes combinant plusieurs matériaux. Ce type de fenêtre permettra de cumuler les avantages
qu’offre chaque matériau.

Le choix du vitrage

Pour vos nouvelles fenêtres vous aurez également à choisir le type de vitrage, il s’agit d’un choix important car celui-ci possède
une grande surface de contact avec l’extérieur. La capacité d’isolation d’un vitrage dépendra avant tout du coefficient de
transmission thermique (Uw), plus ce coefficient est faible, meilleure sera l’isolation thermique. Il existe actuellement plusieurs
types de vitrage.

Le simple vitrage, constitué d’une seule vitre, possède un coefficient de 5,7 W/m2 .K. Ce qui est relativement élevé comparé à
d’autres vitrages. Ce type de vitrage tend à disparaître du fait de sa très mauvaise performance thermique.

Le double vitrage se caractérise par 2 verres de 4 mm superposés et une lame d’air de 16 mm généralement. Cette lame entre
les deux verres peut aussi être constituée de gaz rares comme l’argon ou le krypton, ces gaz sont en effet connus pour leurs
performances isolantes. Son coefficient de conductivité thermique est quant à lui situé entre 2,6 et 3,1 W/m2.K.. Le double
vitrage acoustique
, constitué de deux vitres d’épaisseurs différentes dont l’un est feuilleté, est un bon choix si votre fenêtre
donne sur une rue bruyante par exemple.

Le triple vitrage, constitué de 3 vitres est celui qui possède le coefficient le plus faible avec 1,5 W/m2.K, voire moins.
Cependant le triple vitrage reste relativement cher. A noter également que celui-ci laisse moins passer la lumière. Ce type de
vitrage est idéal pour les fenêtres exposées nord.

Les types d’ouverture d’une fenêtre

Vaut-il mieux choisir un seul type de fenêtre s’intégrant partout dans votre rez-de-chaussée , ou vous adapter à chacune des
pièces ?

Si la première option peut valoir pour le matériau sélectionné (PVC, aluminium, bois), c’est bien la seconde idée qui est
actuellement la tendance à suivre concernant les autres options à décider.

Ainsi, dans la cuisine, les ouvrants pourraient rapidement s’avérer gênants, surtout avec leviers et dans le cas où votre pièce est
quelque peu exigüe. Songez plutôt à une fenêtre à soufflet ou oscillo-battante dans ce cas de figure. Plus rare mais
pourtant très esthétique, la fenêtre à guillotine pourrait bien vous séduire.

Pour le salon, tout dépend de la surface à couvrir. Pour une fenêtre de type standard ou une porte fenêtre, privilégiez l’oscillo-
battant
. Quant à la baie vitrée, l’option la plus complète et la plus pratique est de disposer d’une baie coulissante et à oscillo-
battant : un must qui pourrait faire votre bonheur dès le printemps.

Dans la salle de bain, le vitrage dépoli constitue une bonne option mais votre intimité peut aussi être préservée via un store
intégré. N’installez une grille d’aération sur le châssis que si vous ne disposez pas de système de ventilation mécanique dans la
pièce. Côté ouverture, tout dépend de la taille de votre fenêtre et de votre accès à celle-ci. Pour une meilleure aération, l’oscillo-
battant
 ou la fenêtre à soufflet peut constituer la meilleure option

Pour la chambre, l’idéal est de pouvoir disposer d’une ouverture traditionnelle couplée au système d’oscillo-battant.
Ce dernier pourrait vous permettre, le cas échéant, de dormir la fenêtre ouverte sans vous soucier de ce qui pourrait arriver.

Contactez le spécialiste de la vente et achat en rez-de-chaussée
8 octobre 2018
La prise en compte des « souplex » dans le métrage loi Carrez
8 octobre 2018
Faites rentrer la lumière et aérer votre rez-de-chaussée : la fenêtre à soufflet
Écrit par :

WWW.REZ-DE-CHAUSSEE.COM est, depuis 2009, l’acteur incontournable sur le marché immobilier des rez-de-chaussée pour les particuliers et les professionnels, entre Paris et Lyon.

Laisser un commentaire