fbpx

L’acteur incontournable sur le marché immobilier des rez-de-chaussée pour les particuliers et les professionnels, entre Paris et Lyon, depuis 2009.

Inspiration

Comment aménager les pièces aveugles ? Agrandir son logement sans déménager, c’est possible ! Apprivoiser vos
pièces aveugles telles que vos sous-sols ou vos combles peuvent être des excellents moyens de gagner en superficie. Les pièces sans fenêtres souffrent d’une mauvaise image. Pourtant, grâce à quelques aménagements, vous pouvez parvenir à les mettre en valeur pour en faire des pièces agréables, et gagner ainsi, de la superficie dans votre logement. Nous vous donnons la solution pour sortir vos pièces aveugles de l’ombre.

Avec des préjugés souvent mal fondés : vous pouvez passer sur des perles rares. Oui : des parles rares ! Logement atypique de par sa disposition, il séduit de nombreuses personnes ! Quels sont les préjugés sur les rez-de-chaussée ? Voici les préjugés principaux du rez-de-chaussée : « Plus difficile de revendre un Rez-de-chaussée » Tous les goûts sont dans la nature ! Et votre rez-de-chaussée fera succomber celui qui verra en lui la perle rare. Il n’y a donc aucune difficulté à revendre un rez-de-chaussée et particulièrement à Paris ! Cependant, veillez à être

Emménager dans un nouvel appartement demande une grosse organisation, surtout quand il s’agit de préparer son déménagement. Parmi les nombreux avantages que présentent les appartements en rez-de-chaussée, il en existe un non-négligeable : le déménagement ! En effet, les déménagements et emménagements des appartements en rez-de-chaussée sont non seulement plus économiques, plus rapides et plus pratiques. Quels sont les avantages d'un déménagement en rez-de-chaussée ? Trop facile en rez-de-chaussée Les appartements en rez-de-chaussée permettent d’assurer vous-même votre déménagement (complètement ou partiellement) sans avoir à faire appel à une société de déménagement, à

La phobie des ascenseurs ! Aucune envie d’être compressé dans un petit d’espace et encore moins d’être bloqué ! On parle plutôt de claustrophobie n’est-ce pas ? Et pourtant, la phobie de l’ascenseur est bien réelle, elle s’appelle l’ascensumophobie. Les ascenseurs sont pourtant une création très ancienne puisque les premières idées ont vues le jour en 1743 par la fabrication d’une chaise équilibrée par un contrepoids permettant ainsi de monter ou de descendre en tirant sur une corde soit même.

L’acrophobie est la phobie du vide (ou de la hauteur). Une sensation de vertige insurmontable, qui tétanise entièrement la
personne qui en est victime. Cette phobie du vide touche beaucoup plus de monde dans son entourage qu’on ne l’imagine.
Dans une situation délicate, ne jamais dire à un acrophobe : «Surtout, ne regardes pas en bas » car, au premier réflexe, nous
ferions tous la même chose : regarde en bas !